lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Pourquoi il faut faire surveiller ses dents si l'on veut prendre soin de son coeur

Les risques de maladies cardiovasculaires sont plus fréquents en présence d’une maladie parodontale non traitée.

Des chercheurs viennent une nouvelle fois de démontrer l'importance de suivre une bonne hygiène bucco-dentaire pour limiter les risques de problèmes cardiaques. Après les maladies parodontales, c'est une infection dentaire jusqu'ici peu étudiée qui augmente le risque d'angine de poitrine ou de crise cardiaque.

Pour garder un cœur en bonne santé, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont les réflexes indispensables à suivre au quotidien. Mais des chercheurs de l'université d'Helsinki viennent de révéler l'importance d'une autre bonne habitude, celle de prendre soin de ses dents.

Leur étude établit un lien direct entre des maladies de dents et le syndrome coronarien aigu (SCA), qui décrit tout problème de santé résultant de la réduction soudaine de l’apport sanguin au cœur (angine de poitrine, crise cardiaque). Or, ces infections dentaires sont assez fréquentes et dans la plupart des cas asymptomatiques, et c'est pour cela qu'elles se détectent des années seulement après leur apparition. Les chercheurs se sont intéressés à l'une d'elles en particulier

"Le syndrome coronarien aigu (SCA) est 2,7 fois plus élevé chez les personnes avec une parodontite apicale qui ont besoin d'un traitement que chez les personnes qui n'ont pas ce problème", souligne John Liljestrand, l'un des chercheurs de l'étude.

Les risques d'une carie ou d'une gingivite

La parodontite apicale est une infection de la racine de la dent liée à une réaction de défense du corps contre une infection microbienne dans la pulpe dentaire. Elle est associée la plupart du temps à la présence de caries ou à des maladies parodontales. "On parle de maladie parodontale lorsque la gencive, le ligament alvéolo-dentaire et/ou l’os entourant la dent sont atteints par une inflammation ou une infection", explique l'UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire).

La gingivite, qui correspond à une inflammation de la gencive qui devient rouge foncé et saigne au moindre contact, est le premier stade des maladies parodontales. Il a déjà été démontré que ces pathologies favorisent l'apparition de nombreuses maladies chroniques courantes comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Mais l'impact des infections dentaires qui touchent la racine de la dent, le parodonte profond, a été relativement peu étudié.

L'importance d'une visite chez le dentiste

Les chercheurs ont fait appel à 508 patients avec un âge moyen de 62 ans qui éprouvaient des symptômes cardiaques au moment de l'étude. Leurs artères coronaires ont été examinées au moyen d'une angiographie (imagerie médicale ciblant les vaisseaux sanguins) et 33% d'entre eux souffraient d'un syndrome coronarien aigu. Un examen des dents de ces patients à l'aide d'une tomographie panoramique a révélé que 58% d'entre eux souffraient d'une ou plusieurs lésions inflammatoires à ce niveau de la dent.

Les chercheurs ont qui plus est découvert que les infections de la racine de la dent provoquent un taux élevé d'anticorps en raison de la présence de mauvaises bactéries qui en sont à l'origine. "Cela montre que les infections buccales peuvent affecter d'autres parties du corps également", précisent-ils.

C'est pour éviter toutes ces maladies que les dentistes recommandent un brossage de dents à raison de deux fois par jour pendant deux minutes et une visite annuelle chez le dentiste, voire plus en cas de carie ou de gingivite, qui procédera à un détartrage et à une élimination de la plaque dentaire.

(source: bfmtv.com)



09/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 92 autres membres