lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Désir d'enfant : les bonnes habitudes pour booster ses chances de bébé

Désir d'enfant : les bonnes habitudes pour booster ses chances de bébé

Pour augmenter ses chances de faire un enfant, on peut jouer sur l'alimentation mais aussi sur d'autres habitudes de vie. Exemples.

Du sport (mais pas trop)

La pratique d'une activité physique régulière participe d'un bon état de santé général, puisqu'il diminue le risque de pathologies comme les maladies cardiovasculaires et les cancers.

En matière de fertilité, le sport aide à régulariser les cycles et à stimuler l'ovulation chez la femme. Chez l'homme, il stimule la spermatogénèse (concentration de spermatozoïdes).

En revanche le sport en excès (10 heures par sermaine) est déconseillé car il augmente le stress oxydatif et peut entraîner un déficit micronutritionnel. Or on sait qu'un bon apport nutritionnel influence la fertilité.

Rafraîchir ses spermatozoïdes

Avec les chaleurs estivales, il est important que notre partenaire garde au frais ses testicules pour préserver la vitalité et la santé des spermatozoïdes. La température idéale des parties intimes doit être de 2 degrés inférieure au reste du corps. Les vêtements serrés, les saunas, les jacuzzis et les appareils électroniques sur les genoux sont à éviter chez l'homme.

Du sexe régulier

Faire l'amour régulièrement augmente logiquement les chances de tomber enceinte. Sans compter que le sexe est bon pour la santé. Raison de plus pour en profiter sans modération.

Bien dormir

Essentiel à un mode de vie sain, avoir un bon sommeil réparateur lutte contre la fatigue et a fortiori le stress, nuisible à la fertilité.

Surveiller sa ligne

L'obésité, le surpoids ou à l'inverse la maigreur peuvent diminuer les chances de fertilité. Le délai pour tomber enceinte est en moyenne 4 fois plus long chez les femmes au poids insuffisant (IMC<19) et 2 fois plus long chez les femmes en surpoids (IMC>25 kg) par rapport aux femmes au poids normal.

Il a été prouvé que l'excès de poids affecte la qualité des ovaires et des ovules mais aussi celle de l'endomètre, ce qui se traduit par une perturbation des cycles mais aussi à des fausses couches et à des complications plus fréquentes durant la grossesse.

Se relaxer

Respirer, souffler, se détendre est primordial quand on veut avoir un enfant car on sait que le stress peut bloquer l'ovulation. Le chemin est encore long : plus d'une femme sur deux ayant rencontré des difficultés estime que son infertilité est due à des facteurs psychologiques, rappelait une enquête pour Magic maman parue en 2014. Les activités douces et relaxantes qui améliorent le bien-être psychologique sont donc bienvenues. Le choix est vaste : méditation, cohérence cardiaque, sophrologie, yoga, jardinage...

Les autres mauvaises habitudes à chasser

Si on ne veut pas voir partir ses chances de grossesse en fumée, on pense à limiter voire arrêter tout ce qui fait office de cadeau empoisonné pour le futur bébé. Exit l'alcool (ou un verre de vin par jour), le tabac. On limite aussi l'exposition aux produits et solvants chimiques quand on fait le ménage (on se protège avec des gants, et on privilégie les produits moins agressifs).

(source: topsanté)

 



20/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 92 autres membres