lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Dormir plus de 8 heures par nuit favoriserait les AVC

648x415_manque-sommeil-rend-fou.jpg

Les grasses matinées seraient dangereuses... C'est ce que laisse penser une étude britannique qui associe les longues nuits de sommeil à une augmentation du risque d'accident vasculaire cérébral (AVC). Publiée ce mercredi dans la revue Neurology, la recherche souligne que les personnes qui dorment plus de 8 heures par nuit ont 46% plus de risques de faire un AVC que celles qui dorment entre 6 et 8 heures*. 

Et les changements dans les habitudes de sommeil seraient également mauvais pour la santé, relève cette étude relayée par le site Pourquoi Docteur. Ainsi, les petits dormeurs qui deviennent de gros dormeurs ont 4 fois plus de risque de faire un AVC que ceux dont la durée de sommeil est restée stable.

Besoin de résultats complémentaires

Cependant, dans l'article de la revue Neurology, les chercheurs soulignent que ces résultats sont à prendre avec précaution: «Nous avons évalué la qualité du sommeil général à l'aide d'un questionnaire, mais c'est une mesure relativement brut. Nous avons ainsi été incapables de différencier les personnes qui dorment très peu naturellement de celles dormant peu à cause de contraintes (insomnie, apnée...).» Des études complémentaires devraient permettre de mieux comprendre le lien entre sommeil et AVC.

*Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs de l'université de Cambridge (Royaume-Uni) ont étudié, pendant dix ans, les habitudes de sommeil de 9.700 personnes âgées de 42 à 81 ans, en bonne santé. En 9 ans et demi, 346 cas d'AVC et 67 décès ont été reportés.



26/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 92 autres membres